Rencontre avec Alena Ikhneva ! Les Panthères se dévoilent !

C'est au tour d'Alena Ikhneva de se présenter, via une interview réalisée par "Pour Info à Orléans" :

"Alors que les joueuses du Fleury Loiret Handball s’apprêtent à vivre une fin de saison périlleuse mais excitante avec en ligne de mire les Playdowns pour arracher le maintien en Ligue Féminine de Handball, nous continuons de vous faire découvrir les nouveaux visages de cette saison ! Après Manon Le Bihan, Laurine Daquin, Amina Sankharé, Jessica Dias et Bruna de Paula, c’est au tour de la jeune arrière-gauche de 21 ans Alena Ikhneva de passer à la moulinette des questions / réponses."

INTERVIEW PRÉSENTATION

 

Tout d’abord première question, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi : tes débuts au handball, ton parcours avant d’atterrir au Fleury Loiret Handball ?

J’ai commencé à jouer au handball à l’âge de 10 ans, je suis venue à l’école et l’entraîneur m’a demandé d’essayer. Au début, je n’ai pas aimé et je ne suis pas revenue m’entraîner mais peu de temps après j’ai décidé d’essayer à nouveau. J’ai fait mes débuts dans le club de Handball de Lada à Togliatti puis à l’âge de mes 18 ans j’ai reçu une invitation pour venir jouer dans le club du Vardar, ce fût une très belle expérience pour moi avant d’arriver en cours de saison ici à Fleury.

Quelles sont tes motivations dans cette décision de rejoindre le Fleury Loiret Handball en cours de saison ?

J’ai décidé de signer avec Fleury car c’est une équipe jeune et prometteuse avec beaucoup de temps de jeu pour toutes les joueuses. Je pense également que le Championnat de France est d’un bon niveau et que cela constitue une nouvelle expérience pour moi.

Justement parlons de ce contexte particulier, une situation compliquée cet été pour le club qui a vu bon nombre de ses internationales partir et finalement c’est une équipe new look qui fait surface avec une moyenne d’âge très jeune et des joueuses pas forcément habituées à avoir autant de responsabilités. Est-ce quelque chose qui t’a fait peur ou justement te donne encore plus d’envie et de motivations ?

Oui, il est vrai que le club a perdu beaucoup de joueuses expérimentées cet été mais cela offre une chance aux jeunes de se montrer. Bien sûr, ce n’est pas simple pour moi de venir dans une équipe qui parle seulement le français, mais ce n’est pas particulièrement effrayant. Actuellement nous avons des difficultés qui ne nous permettent pas de gagner mais j’espère que dans un proche avenir nous allons les vaincre et tout faire pour aller chercher ce maintien !

Est-ce difficile de rejoindre un club en cours de saison ? Ne pas faire la préparation avec les autres joueuses rend la tâche plus difficile, notamment au niveau des automatismes non ?

Je suis arrivée en Macédoine quand j’avais 18 ans, alors je n’ai pas de problèmes particuliers d’adaptation, même s’il est vrai que la France est assez éloignée de la Russie et que c’est très difficile pour ma famille et mes amis de venir me rendre visite. Heureusement toutes les filles de l’équipe sont très amicales et je n’ai aucun problème avec elles, cela rend l’intégration plus facile.

Je n’ai pas effectué la préparation avec elles mais j’avais tout de même fait ma préparation avec le Vardar. Les automatismes se trouvent rapidement !

Enfin d’un point de vue personnel, quels sont tes objectifs sur cette saison 2016–2017 et à plus long terme avec Fleury ?

Je pense que nous devrions plus affirmer notre jeu et ne pas avoir peur de nous exprimer d’avantage au service de l’équipe, il y’a encore des axes d’amélioration. Jusqu’à présent, j’ai toujours pris les choses les unes après les autres, actuellement je suis focalisée sur la saison actuelle, il est encore trop tôt pour parler de la suite.

[...]

La suite de l'interview d'Alena Ikhneva est à découvrir sur le site de Pour Info A Orléans.

A lire et relire : les interviews de Manon Le BihanLaurine DaquinAmina SankharéJessica Dias et Bruna De Paula ! 

Ce site utilise des Cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur. En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation des cookies.