A mi-chemin de la préparation estivale 

Entretien avec Christophe Cassan

 

A mi-chemin de la préparation estivale, entretien avec le coach des Panthères, Christophe Cassan.

 

Christophe, après trois semaines de préparation pour les Panthères, quel est le ressenti du staff ?

" Nous sommes très satisfaits de l'engagement au quotidien de l'ensemble des joueuses, une vraie dynamique de travail est en train de s'installer. Nous sommes convaincus qu'il va falloir maintenir ce climat nécessaire à toute performance durable. Nous avons choisi de recruter cinq joueuses professionnelles, il faut donc les intégrer, nous sommes donc dans une période où la communication et l'échange sont des éléments nécessaires à la connaissance de l'autre dans une activité collective. "

 

A mi-parcours de cette préparation, les choses se passent-elles comme tu l'avais imaginé ? 

" Nous avançons avec confiance, en sachant que des étapes sont obligatoires, nous n'en brûlerons donc aucune. Les joueuses ont une capacité à jouer vite, à se projeter rapidement vers l'avant. Pour cela, nous devons bâtir une défense stable. Les joueuses progressent, franchissent des paliers. Il nous reste encore du travail, avec l'objectif d'être prêt pour la réception du Havre, le mercredi 30 août. "

 

Comment se passe l’intégration des nouvelles joueuses et, à ce titre, le stage à Bugeat constituait-il une étape importante ?

" Tout d'abord, nous avons choisi toutes les joueuses qui composent l'effectif. Au-delà de leurs qualités individuelles sur le plan handball, nous les avons recrutées sur des critères d'état d'esprit, de savoir-être et de complémentarité. Des moments collectifs ont permis de mettre en place nos règles de fonctionnement. A Bugeat, les joueuses étaient hébergées par chambres de cinq personnes, permettant des échanges plus importants. De plus, la course d'orientation à laquelle nous avons pris part a mis en évidence les stratégies de coopération, tout en gardant un objectif de développement aérobie. " 

 

Quels étaient les objectifs du premier match estival, samedi contre Issy Paris Hand ?

" Nous avions deux objectifs bien précis sur cette première évaluation. Tout d'abord, valider les complémentarités et les associations de joueuses. Ensuite, effectuer un premier test sur le plan physiologique, courir dans les conditions d'un match classique de 2x30 minutes. "

 

Quels enseignements en tires-tu ?

" Nous envisagions que certaines joueuses puissent apporter une réelle plus-value à l'équipe, nous marquons sur tous les postes, mais nous devons encore régler le secteur défensif et l'efficacité. Ce sont déjà deux axes forts de travail. " 

 

Les Panthères remettent le couvert dès mercredi à Chambray-lès-Tours ?

" Oui, nous souhaitions jouer deux matchs rapprochés durant cette période. Nous avons observé un peu de stress et d'impatience sur cette première rencontre à Issy-les-Moulineaux : les joueuses ont beaucoup travaillé, il y a une forme d'excitation à l'approche du premier moment d'évaluation. Un deuxième match est donc nécessaire pour mettre réellement en avant ce qui a été travaillé depuis trois semaines. Avec la mentalité de faire toujours mieux que la veille, d'être toujours un peu meilleur le lendemain. "

 

Issy Paris, Chambray, Metz, Brest et Metzingen… Sur le papier, le programme des matchs de préparation est corsé !

" Il y a douze mois, nous avions un besoin rapide de confiance pour aborder une saison particulière, le choix des oppositions s'était avéré payant puisque nous avions remporté nos trois premiers matchs de championnats. Cette saison, nous avons choisi une préparation plus dure, plus compacte face a des adversaires favoris. Les joueuses ont déjà toute la confiance du club et du staff, nous souhaitons donc rapidement nous situer par rapport au niveau haut de notre championnat, et rester également dans la réalité du contexte international. "

 

La Kappa Panthera Cup proposera un sacré programme (trois matchs en trois jours), avec quelle gestion ?

" Les matchs de préparation sont intégrés dans une planification d'entraînements, sur les plans physiologique, technique et tactique. Nous gardons en tête que le contenu est bien plus important que le résultat, et souhaitons donc un engagement et un dépassement maximal de toutes sur chaque temps de jeu. " 

Ce site utilise des Cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur. En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation des cookies.